Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Vous êtes
un agent
ou
une collectivité
Vous souhaitez intégrer la fonction publique
Vous êtes ici : Accueil » Santé et Prévention » Ergonomie » Etude/Aménagement de poste

Etude/ Aménagement de poste CDG 27

Pourquoi demander une étude de poste ?

En prévention primaire, l’aménagement de poste permet à l’agent de travailler à un poste sans que sa santé physique ou mentale n’en soit affectée.
En prévention secondaire ou tertiaire il permet d’envisager le maintien dans l’emploi de l’agent suite à des restrictions médicales.

L’ergonome pourra ainsi :

  • Vous aider à adapter un poste ou une structure.
  • Vous conseiller un aménagement de poste de travail ou un service.
  • Vous accompagner les reconversions et reclassements professionnels.
  • Vous aider à effectuer une démarche construite d’adaptation du poste de travail.
  • Vous conseiller sur l’organisation, le statut, la gestion ressources humaines du handicap, les aides techniques et financières.

Qui peut demander une étude de poste ?

  • La « CAR », Cellule Aménagement et Reclassement, dans le cadre de situation de handicap, retour et maintien dans l’emploi, saisie par la collectivité. Dans ce cas de figure, la demande émane  du référent FIPHFP du Centre De Gestion, dans le cadre du tiers-temps médical.
  • Le Pôle Médecine Préventive Protection Sociale, pour accompagner une collectivité dans le cadre de problématiques individuelle ou collective en lien avec la santé physique des agents.
  • Le Comité Technique, par exemple dans le cadre d’une modification du temps de travail.

Quelle action permet l’étude de poste ?

Il s’agit d’apporter un regard extérieur sur une situation de travail existante en identifiant les facteurs de risque éventuels rencontrés et en apportant les éléments de réflexion nécessaires au maintien ou à l’adaptation du poste de l’agent. Egalement à apporter des préconisations en termes d’aménagement de poste, en vue de prévenir l’apparition de pathologies liées au travail.


L’ergonome peut préconiser un aménagement spatial et l’achat de matériel spécifique en vue de réduire les sollicitations des agents.

Comment se déroule une intervention ?

L’ergonome prendra contact avec vous pour vous présenter la démarche par téléphone.

L’intervention se déroulera en cinq phases :

  • Phase 1 : Rendez-vous avec le demandeur pour connaitre ses attentes / Reformulation de la demande /Réalisation du devis d’intervention
  • Phase 2 : Analyse de données (support RH, plan…)
  • Phase 3 : Observation in situ
  • Phase 4 : Rédaction d’un rapport
  • Phase 5 : Restitution

Procédure de saisine

Quel que soit l’interlocuteur ou l’objet de la demande, il est nécessaire de respecter la procédure de saisine de l’ergonome.


La fiche de saisine est un document à remplir par le demandeur.

Elle a pour objectif de :

  • Mieux cibler la demande
  • Recueillir les informations nécessaires à une intervention et à l’élaboration d’un devis éventuel.
  • Permettre une traçabilité des interventions
  • Définir les intervenants et établir le lien entre les différents interlocuteurs et intervenants.


Elle est indispensable à la constitution du dossier lorsque la collectivité souhaite l’assistance du conseiller FIPHFP du Centre de Gestion.