Taille du texteAugmenter la taille du texteRevenir à la taille du texte par défautRéduire la taille du texte
Vous êtes
un agent
ou
une collectivité
Vous souhaitez intégrer la fonction publique

Le télétravail

Les organisations de travail doivent s’adapter à des nouveaux besoins et de nouvelles demandes des agents.
Le télétravail désigne toute forme d’organisation du travail dans laquelle les fonctions qui auraient pu être exercées par un agent dans les locaux de son employeur sont réalisées hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication.
ATTENTION : les périodes d’astreintes ne constituent pas du télétravail au sens du décret n° 2016-151 du 11 février 2016.
Le télétravail peut être effectué par les fonctionnaires et les agents publics contractuels.

Procédure

  1. Saisine pour avis du comité technique. Le comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) compétent est informé des avis rendus par le Comité Technique
  2. Prise d’une délibération par l’assemblée délibérante. Elle mentionne : Les fonctions de l’agent exercées en télétravail, Le lieu ou les lieux d’exercice en télétravail, Les jours de référence travaillés, d’une part, sous forme de télétravail et, d’autre part, sur site, compte tenu du cycle de travail applicable à l’agent, ainsi que les plages horaires durant lesquelles l’agent exerçant ses activités.
    La délibération nomme les postes compatibles, en aucun cas les agents qui en bénéficient.
  3. Sur demande écrite de l’agent précisant les modalités d’organisation souhaitées, notamment : les jours de la semaine travaillés sous cette forme, avec un maximum de 3 par semaine, le ou les lieux d’exercice souhaités ainsi que la durée (maximum 1 an).
  4. L’autorité territoriale peut prévoir une période d’adaptation de 3 mois maximum.
  5. Prise d’un arrêté autorisant l’exercice des fonctions en télétravail et notification de l’acte à l’agent.

Pour tout connaitre des modalités de mise en œuvre du télétravail, consultez la base documentaire

Mission d’expertise des locaux et audit organisationnel

Les fusions/mutualisations entrainent une modification des territoires, une réorganisation des services, parfois des transformations spatiales avec un déménagement ou une modification des locaux.
En terme d’emploi, cela se traduit par l’émergence d’un nouvel organigramme, une redéfinition des missions ou du périmètre d’exercice de l’activité, voir un changement de poste.
Dans ce cadre, votre CDG développe une mission payante de soutien proposée par le service Ergonomie.
Face à ces restructurations et aux inquiétudes qui en découlent nous vous proposons de réaliser un diagnostic à l’instant T par le biais d’un audit.
Celui-ci peut être :

  • Organisationnel : restructuration, réorganisation, modification des horaires,
  • Spatial : transformation, déménagement ou une modification des locaux
  • Technique : mise en place de nouveaux outils.

Cet audit permettra de dégager des pistes d’amélioration avec proposition de scénarios possibles et préconisations ; de Co-construire sereinement votre nouvelle collectivité.
En savoir +